Comment fonctionne un lave-verre professionnel ?

Dans le milieu professionnel, notamment dans un grand hôtel ou un restaurant, il est difficile de faire la vaisselle à la main du fait du nombre important de verres, d’assiettes, de couteaux, etc. à laver. Pour gagner du temps et dépenser moins d’énergie, le mieux est d’utiliser des machines à laver, par exemple un lave-vaisselle et un lave-verre. Ces appareils sont puissants, plus performants et plus rapides pour faire la tâche de lavage à notre place. Le lave-verre en particulier est dédié au nettoyage de verres. Mais comment fonctionne plus précisément cet appareil ? Comment bien le choisir si on veut en acheter ?

Le fonctionnement d’un lave-verre professionnel

Le lave-verre professionnel a été conçu pour nettoyer plusieurs verres à la fois. L’appareil utilise généralement de l’eau à forte pression avec une température variant de 50 à 90 °C pour enlever avec efficacité les traces graisseuses, les marques de rouge à lèvres et d’autres résidus. Un lave-verre professionnel permet d’avoir des verres parfaitement propres en seulement quelques minutes. Avec ce type d’appareil, le cycle de lavage est presque le même qu’avec un lave-vaisselle ordinaire, c’est-à-dire qu’il y a l’étape de lavage, puis de rinçage et de séchage. La machine comprend déjà des cases dans lesquels on doit mettre les verres à nettoyer. Elle est aussi composée d’une pompe de circulation qui fait passer l’eau dans le système, ainsi que d’une pompe de vidange et d’une résistance pour chauffer l’eau. Par ailleurs, la machine est souvent dotée d’hélices qui servent à distribuer l’eau savonneuse dans chaque case de nettoyage et d’un programmateur mécanique qui permet de réguler le fonctionnement de tout l’appareil. Durant une séance de lavage, l’eau passe d’abord dans le réservoir de sel, puis dans l’adoucisseur pour dégager les dépôts calcaires avant de rejoindre la cuve du lave-verre. Ensuite, l’électrovanne remplit d’eau la cuve et la trappe du nettoyant s’ouvre pour que la résistance chauffante, la pompe de circulation et les hélices fassent leur travail de nettoyage. Lorsque la pompe de circulation a terminé son travail, la pompe de vidange prend le relais en évacuant l’eau sale. Ce cycle de fonctionnement peut se répéter plusieurs fois, en fonction des besoins de l’utilisateur. À noter que pendant la période de rinçage, le distributeur de savon arrête de fonctionner automatiquement. Pour le séchage des verres à la fin du cycle, l’appareil réchauffe l’intérieur de l’enceinte.

Comment choisir son lave-verre professionnel ?

Si vous envisagez d’acheter un lave verre professionnel pour votre restaurant, il existe quelques éléments que vous devriez examiner pour être certain de choisir le modèle adapté à vos besoins. Vous devez notamment observer la taille des casiers, leur hauteur et leur contenance. Vous devez savoir que les verres à pied exigent plus de place durant le lavage. La hauteur nécessaire se situe souvent entre 200 et 300 mm. Ensuite, vous devez prendre en compte la consommation d’eau de l’appareil. Puisque vous allez l’utiliser presque toute la journée, s’il est trop énergivore, votre facture peut être énorme. L’idéal est d’opter pour un lave-verre qui consomme au maximum 2 litres d’eau par cycle. Vous devez également considérer le bruit qu’émet la machine, car un niveau sonore élevé pourrait être dérangeant à la longue. Puis, méfiez-vous de la vapeur que dégage la machine à son ouverture. Enfin, n’oubliez pas de comparer le prix avant d’acheter un lave-verre professionnel. Le prix varie en général entre 1 000 et 6 000€, en fonction de la qualité de l’appareil, de sa marque et des options additionnelles offertes.

Avec un lave-verre professionnel, votre restaurant peut nettoyer en moins de temps plusieurs verres. Son acquisition en vaut la peine, mais il faut bien le choisir pour faire un bon investissement.

Share this post

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *