blog cuisine et gastronomie https://www.salonsaveurs.com Thu, 08 Apr 2021 10:09:04 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.2.7 Bien choisir son fer à repasser https://www.salonsaveurs.com/2021/04/08/bien-choisir-son-fer-a-repasser/ https://www.salonsaveurs.com/2021/04/08/bien-choisir-son-fer-a-repasser/#respond Thu, 08 Apr 2021 10:08:26 +0000 https://www.salonsaveurs.com/?p=501 Porter des vêtements propres et bien repassés vous donne de l’assurance. Pour cela, vous devriez disposer d’un bon fer à repasser. Si vous pensez acheter cet électroménager prochainement, ce guide d’achat est pour vous.

Un fer avec un bon débit de vapeur

Le débit de la vapeur constitue probablement le premier critère de choix d’un fer à repasser. La quantité d’émanations d’eau devrait être suffisante pour humidifier le vêtement. Ce dernier deviendra plus facile à repasser lorsqu’il est légèrement mouillé. Le tissu humidifié prend rapidement la forme souhaitée. La vapeur permet de dresser, mais également de préserver les fibres textiles. L’idéal serait d’avoir un débit avoisinant les 65 g par minute. Si le fer a un réservoir d’eau séparé, il est possible d’atteindre 100 g/min.

Un appareil facile à manipuler

La taille du réservoir est un autre critère à privilégier. Il faudra que le fer à repasser dispose d’une quantité suffisante d’eau sans être trop volumineux. Un poids trop important pourrait également vous handicaper pendant le repassage. En moyenne, 300 ml d’eau vous permet de faire un repassage pendant une demi-heure. Avec le modèle à réservoir séparé, vous disposerez de 1 700 ml, mais il faudra prévoir un dispositif pour l’accrocher au-dessus de la table. Puis, la puissance du fer à repasser compte énormément. Avoir un nombre de kilowatts élevé permet de chauffer l’appareil très rapidement.

Des fonctionnalités à voir de près

La présence d’un système anticalcaire est un vrai plus pour un fer à vapeur. Les fabricants proposent trois déclinaisons du dispositif. La première utilise une technologie autonettoyante qui réduit le calcaire en poussière. Puis, il y a les modèles qui utilisent une sorte d’éponge pour capturer les dépôts calciques. Enfin, la tige anticalcaire reste la solution la plus efficace. Pratique, elle permet d’allonger la durée de vie de votre fer à repasser.

]]>
https://www.salonsaveurs.com/2021/04/08/bien-choisir-son-fer-a-repasser/feed/ 0
Ustensiles et techniques pour votre raclette https://www.salonsaveurs.com/2021/03/08/ustensiles-et-techniques-pour-votre-raclette/ https://www.salonsaveurs.com/2021/03/08/ustensiles-et-techniques-pour-votre-raclette/#respond Mon, 08 Mar 2021 19:39:44 +0000 https://www.salonsaveurs.com/?p=496 L’hiver est toujours synonyme de raclette, c’est l’une des meilleures recettes héritées de nos grand-mères. Pour préparer et déguster une raclette, des ustensiles spécifiques sont requis. Est-ce que vous les possédez et savez-vous comment vous en servir ? Certainement ! Voici tout de même quelques rappels sur les ustensiles et les techniques pour votre raclette car on ne plaisante pas avec la raclette nous autres…

Pour couper une raclette

Si votre fromager a pré-découpé votre fromage à raclette, tout va bien. Mais si ce n’est pas le cas et qu’en plus, vous n’avez pas les bons outils pour le couper, il faut trouver une solution. Il est peut-être temps de vous procurer un coupe-raclette avec lequel vous pourrez faire des tranches de raclette uniformes. Les coupes-raclette à poignée ergonomique sont les meilleures, par exemple une tranche-raclette demi-lune ou un coupe-raclette en forme de porte-lame. Pour vous en servir, il vous suffit de bien positionner la lame, de tirer vers vous et vous ferez de belles tranches de raclette. Par contre, pour découper une meule de raclette, utilisez plutôt un couteau à deux mains à deux poignées. Appuyez petit à petit dessus pour couper la pâte.

Comment découper un quart de meule ?

Pour accompagner certaines recettes, la raclette se déguste à froid. Alors, comment découper un quart de meule ? Commencez par la pointe et avancez petit à petit vers le milieu en coupant des tranches parallèles. Puis, coupez le talon dans le sens perpendiculaire de la première découpe. Un couteau à entailler ou un couteau à lame ajourée fera très bien l’affaire. Une fois tout ça découpé, il ne vous reste plus qu’à vous munir de la petite raclette qui vous aidera à prendre le bout de fromage fondu pour le mettre dans votre assiette de pommes de terre.

]]>
https://www.salonsaveurs.com/2021/03/08/ustensiles-et-techniques-pour-votre-raclette/feed/ 0
Conseils pour un bon aiguisage de couteau https://www.salonsaveurs.com/2021/02/22/conseils-pour-un-bon-aiguisage-de-couteau/ https://www.salonsaveurs.com/2021/02/22/conseils-pour-un-bon-aiguisage-de-couteau/#respond Mon, 22 Feb 2021 12:17:40 +0000 https://www.salonsaveurs.com/?p=491 Un aiguiseur de couteau est indispensable en cuisine, que vous soyez particulier, ou chef cuisinier dans un restaurant. Pour des préparations réussies et une excellente présentation des plats, la qualité des tranchants des couteaux doit être optimale. Des couteaux mal aiguisés ou dont les lames sont trop abîmées font perdre du temps et risquent de gâcher votre travail. Alors, comment bien aiguiser vos couteaux ?

Choisir un bon aiguiseur de couteau

Pour bien aiguiser vos couteaux, c’est clair, il vous faut un aiguiseur, mais pas n’importe lequel. Il doit être de qualité.
Quel type d’aiguiseur choisir ?
Peut-être une pierre à aiguiser ? Beaucoup de personnes s’en servent et il faut dire que c’est plutôt efficace. D’abord, il faut fixer la pierre à une table ou à un établi de manière à ce qu’elle ne glisse pas. Pour effectuer l’aiguisage, il faut aller vers le tranchant en poussant la pointe en avant. Il faut aussi toujours utiliser de l’eau pendant l’aiguisage.
Il est aussi possible d’aiguiser des couteaux à l’aide d’une meule à eau. Après l’aiguisage, passez le couteau sur un cuir avec une pâte à rasoir, à l’ancienne.
En fait, il existe plusieurs outils pour aiguiser les couteaux, tout dépend de vos attentes et de votre budget. Cependant, les aiguiseurs de couteaux comme ceux de ChefsDeFrance sont bien plus pratiques et bien plus efficaces. Avec un seul outil, vous affûtez vos couteaux en un clin d’œil. Vous ne vous mettez pas en danger, le geste se fait en toute sécurité et vous pouvez y aiguiser littéralement toutes sortes de couteaux. Même ceux que vous croyez bons pour la poubelle peuvent être sauvés et servir encore. Bien que ce type d’aiguiseur soit d’un prix plus élevé que le reste, c’est un excellent choix qui vous fait gagner du temps, pour un travail plus précis et qui vous durera plusieurs années.

Guide pour utiliser un aiguiseur de couteau

Si vous optez pour l’un des aiguiseurs de couteau sur ce guide, vous en serez satisfait, car il est de qualité. Il ne faut pas oublier non plus qu’un tel aiguiseur est conçu pour durer, ce qui représente un investissement intéressant. Pour ne rien gâcher, cet aiguiseur est très simple d’utilisation et compatible avec toutes sortes de couteaux, en céramique, en acier et peu importe le modèle ou la marque. Ce n’est pas pour rien que cet outil soit classé parmi les meilleurs aiguiseurs du marché. Maintenant, comment l’utiliser ? Étant donné qu’il possède une poignée sur le côté, vous pouvez être sûr que vous ne courez aucun danger, la lame du couteau ne risque pas de vous couper. Puis, le positionner ne pose aucun problème, car il suffit de le placer sur une surface plane. Ensuite, vous introduisez votre couteau dans l’une des fentes, l’aiguisage se fait en deux étapes. Pour vos couteaux en céramique, cet aiguiseur dispose d’une troisième fente qui leur est exclusivement réservée. Vous insérez la lame à l’endroit prévu et vous obtiendrez un aiguisage parfait.

]]>
https://www.salonsaveurs.com/2021/02/22/conseils-pour-un-bon-aiguisage-de-couteau/feed/ 0
Ganache montée, savez-vous comment la réaliser ? https://www.salonsaveurs.com/2021/02/19/ganache-montee-savez-vous-comment-la-realiser/ https://www.salonsaveurs.com/2021/02/19/ganache-montee-savez-vous-comment-la-realiser/#respond Fri, 19 Feb 2021 06:52:29 +0000 https://www.salonsaveurs.com/?p=486 Savez-vous ce qu’est une ganache montée ? Tous les pâtissiers qui se respectent maîtrisent l’art de la ganache montée. Mais de quoi est-il question exactement ? Vous connaissez probablement la ganache classique, eh bien, la version montée est fouettée pour une texture plus aérienne. Plus ferme que de la chantilly, elle sert à garnir des choux, des verrines, des éclairs, des tartelettes ou se glissent entre deux biscuits. Préparez-en donc !

Quel chocolat, quelle crème ?

Vous vous demandez peut-être quel chocolat serait le plus approprié pour votre ganache montée. La réponse est : vous choisissez le chocolat qui vous plaît, noir, blanc, au lait, peu importe. Tout dépend de vos goûts et de vos envies. Pour la crème par contre, il faut que ce soit de la crème entière. Pour quelles raisons ? Cette condition est essentielle parce qu’après la prise au froid, vous devez battre votre ganache au fouet et il faut une crème qui contient environ 35° de matière grasse pour emprisonner l’air. Si ce n’est pas le cas, votre ganache montée ne montera jamais.

Attention aux proportions

La question de proportions est très importante pour réussir votre ganache montée. Pour vous en donner une idée plus précise, il faut 1/4 de chocolat noir pour 3/4 de crème liquide, ou 100 g de chocolat pour 300 g de crème. Pourtant, pour une ganache classique, c’est 200 g de chocolat pour 200 g de crème. Le choix du chocolat est également à prendre en compte, par exemple, pour 100 g de chocolat blanc, il faut 240 g de crème alors que pour du chocolat au lait, pour la même quantité de chocolat, vous devez ajouter 250 g de crème. Adaptez bien les dosages pour être sûr de réussir votre ganache montée.

]]>
https://www.salonsaveurs.com/2021/02/19/ganache-montee-savez-vous-comment-la-realiser/feed/ 0
Nos bons plans pour trouver les meilleurs produits artisanaux https://www.salonsaveurs.com/2020/12/18/nos-bons-plans-pour-trouver-les-meilleurs-produits-artisanaux/ https://www.salonsaveurs.com/2020/12/18/nos-bons-plans-pour-trouver-les-meilleurs-produits-artisanaux/#respond Fri, 18 Dec 2020 09:15:07 +0000 https://www.salonsaveurs.com/?p=480 Ce n’est pas parce que c’est artisanal que c’est forcément excellent. La qualité dépend du savoir-faire, du talent, de l’ingéniosité de l’artisan qui confectionne le produit. L’objectif est donc de dénicher les coordonnées de l’artisan, dont le travail est réputé exceptionnel en tout point. On vous prévient, ce n’est pas une mince affaire. La démarche est longue, mais elle en vaut la peine. Voici un petit guide pour vous aider à trouver des produits artisanaux réalisés avec soin.

Enquête globale sur internet

Les sites de vente en ligne sont une mine d’or ! Lorsqu’ils sont spécialisés dans la revente de produits d’autres marques, ils vous offrent l’occasion d’orienter vos recherches. Vous y trouverez des marques lancées par des artisans, des enseignes spécialisées dans la fabrication artisanale de ses créations, des œuvres d’artisans travaillant en solitaire. L’intérêt, c’est que vous gagnez du temps : vous avez moins de recherches à faire puisque pratiquement tout vous est servi sur un plateau d’argent. La seule petite contrainte est que pour être sûr d’acheter les meilleurs produits artisanaux, il faut faire quelques enquêtes concernant les marques disponibles sur ces boutiques en ligne. Soyez également attentifs sur la manière dont le site se fournit et sélectionne ses fournisseurs. Vous trouverez généralement les informations dans les rubriques concernant les engagements et les valeurs de la boutique virtuelle. Produits artisanaux du Sud-Ouest, par exemple, explique de façon transparente sa façon de travailler. Cela inspire confiance et grâce à cet état d’esprit, il est possible de faire ses achats en toute sérénité. Il est à souligner que ce site commercialise des produits de sa propre marque, laquelle sous-traite leur élaboration à des artisans locaux.

Enquête ciblée sur le Web

Cette fois-ci, il s’agit de procéder méthodiquement. Commencez par connaître et classer les spécialités culinaires par région. Puis, informez-vous sur les conditions de qualité de ces produits. Par exemple, sont-ils protégés par un label bien précis ? Le cas échéant, cherchez tous les artisans dont la production est créditée de ce label. Ce conseil est à adopter à tout prix lorsque vous avez envie de cuisiner avec des ingrédients d’exception à Noël avec d’offrir à vos convives un repas de qualité irréprochable. Autre astuce, pensez à contacter des associations de producteurs ou encore des fédérations d’artisans œuvrant dans un domaine alimentaire bien précis. Elles vous communiqueront des coordonnées bien précieuses !

A la télévision et à la radio

Privilégiez plutôt les chaînes publiques comme France 3 et Les carnets de Julie. Ceci étant, chaque chaîne possède des émissions très intéressantes qui mettent en valeur et font connaître aussi bien les produits de terroir que des produits artisanaux. Les émissions de radio également peuvent vous orienter lors de vos recherches. D’ailleurs, de plus en plus, elles sont disponibles en podcast pour ceux qui n’ont pas pu les suivre ou ne sont pas parvenus à prendre des notes. Dernier point, si vous ignorez ce qu’est un produit artisanal, jetez un coup d’œil sur cette définition de l’UNESCO. Les artisans ont un statut spécifique en France.

]]>
https://www.salonsaveurs.com/2020/12/18/nos-bons-plans-pour-trouver-les-meilleurs-produits-artisanaux/feed/ 0
Comment fonctionne un lave-verre professionnel ? https://www.salonsaveurs.com/2020/10/13/comment-fonctionne-un-lave-verre-professionnel/ https://www.salonsaveurs.com/2020/10/13/comment-fonctionne-un-lave-verre-professionnel/#respond Tue, 13 Oct 2020 09:59:40 +0000 https://www.salonsaveurs.com/?p=475 Dans le milieu professionnel, notamment dans un grand hôtel ou un restaurant, il est difficile de faire la vaisselle à la main du fait du nombre important de verres, d’assiettes, de couteaux, etc. à laver. Pour gagner du temps et dépenser moins d’énergie, le mieux est d’utiliser des machines à laver, par exemple un lave-vaisselle et un lave-verre. Ces appareils sont puissants, plus performants et plus rapides pour faire la tâche de lavage à notre place. Le lave-verre en particulier est dédié au nettoyage de verres. Mais comment fonctionne plus précisément cet appareil ? Comment bien le choisir si on veut en acheter ?

Le fonctionnement d’un lave-verre professionnel

Le lave-verre professionnel a été conçu pour nettoyer plusieurs verres à la fois. L’appareil utilise généralement de l’eau à forte pression avec une température variant de 50 à 90 °C pour enlever avec efficacité les traces graisseuses, les marques de rouge à lèvres et d’autres résidus. Un lave-verre professionnel permet d’avoir des verres parfaitement propres en seulement quelques minutes. Avec ce type d’appareil, le cycle de lavage est presque le même qu’avec un lave-vaisselle ordinaire, c’est-à-dire qu’il y a l’étape de lavage, puis de rinçage et de séchage. La machine comprend déjà des cases dans lesquels on doit mettre les verres à nettoyer. Elle est aussi composée d’une pompe de circulation qui fait passer l’eau dans le système, ainsi que d’une pompe de vidange et d’une résistance pour chauffer l’eau. Par ailleurs, la machine est souvent dotée d’hélices qui servent à distribuer l’eau savonneuse dans chaque case de nettoyage et d’un programmateur mécanique qui permet de réguler le fonctionnement de tout l’appareil. Durant une séance de lavage, l’eau passe d’abord dans le réservoir de sel, puis dans l’adoucisseur pour dégager les dépôts calcaires avant de rejoindre la cuve du lave-verre. Ensuite, l’électrovanne remplit d’eau la cuve et la trappe du nettoyant s’ouvre pour que la résistance chauffante, la pompe de circulation et les hélices fassent leur travail de nettoyage. Lorsque la pompe de circulation a terminé son travail, la pompe de vidange prend le relais en évacuant l’eau sale. Ce cycle de fonctionnement peut se répéter plusieurs fois, en fonction des besoins de l’utilisateur. À noter que pendant la période de rinçage, le distributeur de savon arrête de fonctionner automatiquement. Pour le séchage des verres à la fin du cycle, l’appareil réchauffe l’intérieur de l’enceinte.

Comment choisir son lave-verre professionnel ?

Si vous envisagez d’acheter un lave verre professionnel pour votre restaurant, il existe quelques éléments que vous devriez examiner pour être certain de choisir le modèle adapté à vos besoins. Vous devez notamment observer la taille des casiers, leur hauteur et leur contenance. Vous devez savoir que les verres à pied exigent plus de place durant le lavage. La hauteur nécessaire se situe souvent entre 200 et 300 mm. Ensuite, vous devez prendre en compte la consommation d’eau de l’appareil. Puisque vous allez l’utiliser presque toute la journée, s’il est trop énergivore, votre facture peut être énorme. L’idéal est d’opter pour un lave-verre qui consomme au maximum 2 litres d’eau par cycle. Vous devez également considérer le bruit qu’émet la machine, car un niveau sonore élevé pourrait être dérangeant à la longue. Puis, méfiez-vous de la vapeur que dégage la machine à son ouverture. Enfin, n’oubliez pas de comparer le prix avant d’acheter un lave-verre professionnel. Le prix varie en général entre 1 000 et 6 000€, en fonction de la qualité de l’appareil, de sa marque et des options additionnelles offertes.

Avec un lave-verre professionnel, votre restaurant peut nettoyer en moins de temps plusieurs verres. Son acquisition en vaut la peine, mais il faut bien le choisir pour faire un bon investissement.

]]>
https://www.salonsaveurs.com/2020/10/13/comment-fonctionne-un-lave-verre-professionnel/feed/ 0
Vive les glaces ! https://www.salonsaveurs.com/2020/10/07/vive-les-glaces/ https://www.salonsaveurs.com/2020/10/07/vive-les-glaces/#respond Wed, 07 Oct 2020 17:51:26 +0000 https://www.salonsaveurs.com/?p=471 Comme la plupart d’entre nous, vous aimez certainement la glace, et peut-être même que vous en raffolez. Si vous prenez la peine de lire ces lignes, il y a fort à parier que vous attendez les beaux jours avec impatience pour vous en délecter. Mais vous pouvez faire mieux : en faire vous-même. Et il est grand temps de vous y mettre pour qu’une fois que la saison estivale arrive, vous puissiez vous en régaler autant que vous le souhaitez !

Faites-en vous-même !

Et puis, pour les fêtes de vos enfants, pour les desserts lorsque vous invitez vos amis ou vos parents, ces petits péchés mignons se dégustent avec grand plaisir. Aussi, pensez sérieusement à en réaliser vous-même, car ils sont encore plus exquis puisque plus sains, avec des ingrédients sûrs et frais, donc, meilleurs. Et puis, apprenez comment les conserver correctement pour en manger lorsque l’envie vous en prend…

Informations de base à connaître

Ce que vous devez savoir avant tout, d’une part, c’est qu’il n’est pas obligatoire de posséder une machine telle qu’une turbine à glace ou une sorbetière pour réaliser des glaces, des sorbets ou toutes ces petites choses rafraîchissantes. A la main, avec beaucoup de patience et surtout, les bons ingrédients, vous pouvez tout aussi bien les réussir. D’autre part, vous pensez probablement que pour les glaces par exemple, l’utilisation du lait, d’oeufs et de crème liquide est incontournable. Il n’en est rien parce que vous pouvez très bien utiliser que des ingrédients tels que les fruits, surgelés par exemple pour faire des crèmes glacées diététiques. D’ailleurs, c’est très intéressant car la teneur en matière grasse est sérieusement réduite. Comment faire ? Mixez les fruits que vous voulez avec du yaourt, ajoutez-y du sucre, ou mieux, du miel, et vous obtiendrez une préparation des plus savoureuses. Pourquoi ne pas vous servir de fraises, de pêches, de baies, de bananes, de cerises ou de tout autre fruit qui vous fait envie ? Attendez juste que le mélange soit bien uniforme et homogène et votre crème glacée instantanée est prête à être servie. Pour zéro matières grasses, utilisez du yaourt maigre et n’utilisez que du stévia, exit le sucre.

Glace fraîche à souhait…

Maintenant, si vous disposez d’un extracteur, prenez le jus de tels ou tels fruits et mélangez-le avec du yaourt. Placez dans le congélateur et vous aurez alors de la glace fraîche que vous n’aurez plus qu’à garnir de pépites de chocolat, de sucres colorés ou de sirop. A vous de déterminer la quantité selon le résultat que vous voulez obtenir. Mais à défaut d’une sorbetière, comment procéder pour avoir de la crème glacée ? Utilisez des cristaux de glace. Placez votre préparation dans un récipient en acier que vous aurez pris soin de refroidir au congélateur pendant 24 h. Vous verrez des cristaux de glace se former, brisez-les toutes les demi-heures et mélangez la préparation à l’aide d’un mixeur. Au bout de 6 h environ, vous obtiendrez une bonne glace fait maison, prête à être consommée :

]]>
https://www.salonsaveurs.com/2020/10/07/vive-les-glaces/feed/ 0
Comment cuisiner la viande de mouton ? https://www.salonsaveurs.com/2020/09/21/comment-cuisiner-la-viande-de-mouton/ https://www.salonsaveurs.com/2020/09/21/comment-cuisiner-la-viande-de-mouton/#respond Mon, 21 Sep 2020 11:17:44 +0000 https://www.salonsaveurs.com/?p=464 Pourquoi dit-on que la viande de mouton est spéciale ? C’est dans le sens où elle ne se prépare pas comme les autres viandes et son goût vous arrache la bouche. C’est d’un délice ! Mais bien sûr, si c’est la première fois que vous allez en cuisiner, il vaut mieux bien suivre les instructions car on l’a dit, elle est spéciale, et de ce fait, mérite davantage d’attention.

Une viande spéciale

D’abord, sachez que la viande de mouton a besoin d’être attendrie, ce qui signifie que vous devez la cuire pendant un long moment. Mais une fois qu’elle est tendre, vous pouvez l’accommoder de mille manières et vous pouvez la déguster avec des légumes, des riz au curry, en tajine, vous pouvez la farcir, la mettre au four, bref, libre à vous d’exprimer vos talents culinaires. Partageons ensemble quelques astuces et recettes pour que votre famille puisse aimer cette viande qui n’est pas ordinaire et qui deviendra peut-être une viande de fête chez vous un jour, qui sait ?

Quelques conseils

Si tel jour vous pensez servir de la viande de mouton à votre famille ou pour des invités, sortez votre viande 2 jours avant pour que vous puissiez bien la préparer et la cuire longuement. Un autre conseil, c’est à la mi-cuisson que vous devez saler la viande. Et avant tout cela, lavez les tripes à plusieurs reprises pour être sûr d’en enlever toutes les impuretés. Si vous voulez cuisiner cette viande à la française, préparez-la en ragoût avec des légumes ou cuite au four avec des herbes. Si vous voulez la manger en mode africaine ou orientale, préparez-la bien épicée, c’est-à-dire que vous y allez à volonté pour le poivre, le curry, le paprika, le piment etc. Dans le cas où c’est la manière musulmane que vous aimez, cuisinez-la de la tête aux pieds, sans rien laisser. A la mode de Caen, la base ce sont les tripes. Et la viande de mouton peut aussi être cuite à la vapeur et servi avec du cumin et du sel. Si vous voulez de la viande grillée, marinez-la avec de l’herbe de serpolet, du piment d’Espelette et de l’huile d’olive. Autant de manières de l’accommoder.

Le civet

Epluchez quelques oignons et coupez-les grossièrement, coupez une demi-douzaine de carottes en rondelles. Déposez le civet dans un saladier et y ajouter de la fleur de serpolet, du vin, du persil et des feuilles de laurier. Laissez mariner dans le réfrigérateur 2 jours, puis récupérez la viande, passez le reste au chinois et réservez. Faites revenir la viande de mouton dans de l’huile d’olive et retirez-la et remplacez par la garniture. Laissez cuire quelques minutes et remettez-y la viande. Ajoutez le vin de la marinade et mettez un peu de piment en mélangeant bien. Laissez mijoter à feu doux 2h30 environ. N’oubliez pas saler à mi-cuisson. Une vingtaine de minutes avant la fin de la cuisson, préparez du riz dans une autre casserole que vous servirez chaud avec le civet de mouton.

]]>
https://www.salonsaveurs.com/2020/09/21/comment-cuisiner-la-viande-de-mouton/feed/ 0
Deux recettes de conserves faciles à réaliser https://www.salonsaveurs.com/2020/09/21/deux-recettes-de-conserves-faciles-a-realiser/ https://www.salonsaveurs.com/2020/09/21/deux-recettes-de-conserves-faciles-a-realiser/#respond Mon, 21 Sep 2020 09:07:18 +0000 https://www.salonsaveurs.com/?p=459 Faire des conserves à la maison est très avantageux. En effet, elles permettent de préserver la qualité et la saveur des aliments. En les conservant, vous évitez le gaspillage et la surconsommation. De plus, vous réaliserez d’importantes économies et participez au développement de l’économie locale. Voici deux recettes de conserves très faciles à réaliser.

Calamars marinés

Pour que votre recette de conserve soit toujours saine, l’utilisation de bocaux en verre comme ceux proposés par Tom Press est nécessaire. Voici les ingrédients nécessaires pour préparer cette délicieuse recette : 2 kg de calamar prêt à cuire, 250 ml de vinaigre blanc, 3 gousses d’ail, 4 clous de girofle, 2 feuilles de laurier, 1 piment fort, 1 cuillère à café (càc) de poivre concassé, sel fin, gros sel et de l’huile d’olive.
Comment préparer cette recette ?
– Faites bouillir 1.5 l d’eau et versez-y 2 cuillères à soupe (càs) de gros sel et un peu de vinaigre. Versez ensuite les calamars et cuisez-les pendant 10 minutes.
– En même temps, le four doit être préchauffé à 220 °C. Une fois le délai passé, vous devez égoutter les calamars. Assurez-vous qu’ils soient tièdes avant de les couper en anneaux. Quant à leurs tentacules, coupez-les en morceaux. Veuillez ensuite les étaler dans un plat à four, et ce, en une couche seulement. Versez ensuite 2 càs d’huile d’olive et faites en sorte qu’ils soient bien arrosés. Laissez-les sécher dans le four pendant 5 minutes. Lorsqu’ils sont froids, vous devez les saupoudrer avec du sel fin.
– Maintenant, vous devez les mettre dans un bocal avec le piment émincé, l’ail haché, le poivre concassé, le laurier et le girofle. Puis, recouvrez le tout d’huile d’olive. Terminez la réalisation en fermant le bocal. Avant de servir, vous devez placer la recette au réfrigérateur, et ce, pendant 12 heures.
Bon à savoir : vous pouvez proposer cette recette de conserve sur des tartines, des salades composées ou encore des piques apéritives.

Lapin gélifié aux pruneaux

Pour préparer cette recette de conserve, il vous faut 2 épaules de lapin, 2 cuisses de lapin, 1 pied de porc, 20 pruneaux moelleux dépourvus de noyau, 1 branche de romarin, 1 poireau, 2 feuilles de laurier, 100 ml de vin blanc sec, 1 l de bouillon de volaille, 1 càs de graines de moutarde, 1 càc de grains de poivre et du sel.
Qu’en est-il de sa préparation ?
– Commencez par couper toutes les viandes en morceau et mettez-les dans une marmite. Après cela, versez le bouillon, le vin, le poivre et le laurier.
– Émincez ensuite le poireau et ajoutez-le dedans. Le tout doit être porté à ébullition. Le temps de cuisson est de 1 heure et veillez à le respecter.
– Une fois le délai écoulé, vous devez distribuer le lapin dans vos bocaux, tout en alternant avec du romarin effeuillé et des pruneaux. Pendant tout ce temps, faites réduire de moitié le bouillon en le portant à ébullition.
– Enlevez ensuite le pied de porc, puis versez les graines de moutarde dans le bouillon. Vous devez bien l’assaisonner et le répartir dans les bocaux. Pour terminer votre préparation, vous n’avez qu’à visser les pots. Laissez la préparation refroidir complètement.

]]>
https://www.salonsaveurs.com/2020/09/21/deux-recettes-de-conserves-faciles-a-realiser/feed/ 0
Manger grec : testez le tzatziki https://www.salonsaveurs.com/2020/08/20/manger-grec-testez-le-tzatziki/ https://www.salonsaveurs.com/2020/08/20/manger-grec-testez-le-tzatziki/#respond Thu, 20 Aug 2020 11:22:49 +0000 https://www.salonsaveurs.com/?p=453 Est-ce que vous vous êtes déjà attablé dans un restaurant grec ? Si l’occasion ne s’est pas encore présentée, vous pouvez commencer par préparer des plats grecs chez vous. Avec la cuisine grecque, vous irez de surprise en surprise, vous trouverez que les saveurs sont nouvelles, les textures différentes de ce que vous avez déjà goûté. Pour premier essai, préparez du tzatziki, une recette très simple, agréable à préparer. Le tzatziki peut être dégusté frais en salade ou en accompagnement de pommes de terre à la braise, de grillades ou encore en apéritif sur du pain grillé ou des crackers.

De quoi avez-vous besoin pour préparer du tzatziki ?

Le tzatziki ne réclame pas beaucoup d’ingrédients pour sa préparation, c’est donc un plat économique et c’est ce qui le rend encore plus attrayant. Pour 6 personnes, il faut 1 concombre, 8 yaourts nature, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive de votre choix, du jus de citron frais ou sinon, du vinaigre de citron. Il vous faut aussi un peu de sel, du poivre, de l’ail (selon vos envies), de la ciboulette à votre gré, un peu de feuilles de menthe et aussi du coriandre.

Comment préparer le tzatziki ?

Prenez une passoire et mettez un torchon au fond. Y verser les 8 yaourts et laissez égoutter pendant 3 h environ. Lavez soigneusement le concombre et râpez-le finement sans enlever sa peau. Faites-le également égoutter dans une autre passoire. Une fois égouttés, vous verrez que les yaourts ont bien réduit et sont devenus plus fermes puis, mélangez-les avec le concombre aussi égoutté. Versez de l’huile d’olive, le jus de citron ou le vinaigre de citron, assaisonnez selon votre goût et à la fin, ajoutez le bouquet de menthe, de ciboulette et de coriandre. Enfin, mettez au frais quelques minutes avant de servir.

]]>
https://www.salonsaveurs.com/2020/08/20/manger-grec-testez-le-tzatziki/feed/ 0