Les étapes d’une dégustation de vin

La dégustation de vin permet à une personne d’analyser et d’apprécier à sa juste valeur les qualités d’un vin. Néanmoins, la dégustation de cette boisson ne se fait pas n’importe comment et il existe des étapes essentielles à suivre. C’est pour cela que la dégustation de vin est souvent réalisée par des professionnels. Si vous voulez vous faire l’expérience, découvrez ici les étapes d’une dégustation de vin.

La vue

La dégustation d’un vin commence toujours par les yeux. Il faut observer le vin pour qualifier sa couleur. À noter que la couleur d’un vin est instable, elle change selon l’âge du vin. Par ailleurs, la couleur peut définir le cépage et la provenance du vin.

La transparence du vin

Pour voir la transparence d’un vin, le dégustateur doit incliner le verre au-dessus d’un pilier blanc et doit faire tourner le vin. Il apercevra ensuite si ce dernier est lumineux, scintillant, terne ou éteint, ce qui révélera son degré d’acidité. À savoir qu’un éclat très éblouissant peut indiquer une forte acidité. De la même manière, le dégustateur peut aussi connaitre l’intensité du vin. Il se peut que le vin soit pâle, foncé, soutenu, velouté, épais, fort, insuffisant ou pauvre. L’intensité permet de déterminer l’origine du vin, son année et ses cépages.

Les pleurs

Après avoir fait pivoter le vin dans un verre, on remarque souvent des gouttes transparentes qui tombent doucement sur la paroi du verre. Ce sont les pleurs qui permettent de déterminer la suavité du vin, ainsi que sa teneur en éthanol et en glycérol.

Le nez

Après toutes ces étapes, il faut sentir le vin pour identifier les arômes. Pour ce faire, dans un premier temps, il faut se rapprocher du verre contenant le vin, sans le remuer et sentir les fragrances les plus perceptibles. Un fin dégustateur peut sentir si le vin a des défauts, s’il est oxydé, déplaisant ou bouchonné. Ensuite, après avoir remué le verre, il faut sentir les odeurs cachées du vin pour découvrir ses cépages, ses origines, son degré de mûrissement, son mode de cuvage et son éventuelle évolution.

La bouche

Pour finir l’étape de dégustation, il faut goûter le vin pour déterminer son équilibre et sa saveur. À noter qu’un vin peut être sucré, salé, acide ou amer.
Si vous aimez le vin et que vous désirez participer à une dégustation, si vous êtes à Nice et ses environs, vous pouvez faire une dégustation de vin à Nice à la Cave Rivoli. Lors de vos vacances en Provence, à Bordeaux, etc., vous pouvez faire de l’oenotourisme et déguster les vins des grands vignobles de France. Vous pouvez même en rapporter chez vous pour une dégustation en famille ou avec les amis. Vous pouvez aussi conserver vos bouteilles pour les grandes occasions.

Share this post

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *